Projets

Je me penche notamment sur les nouvelles formes d’entrepreneuriat et les façons de les dynamiser. Mes objets ont un point commun : le partage. C’est l’axe central de mon travail, mettre en valeur, faire connaître, affiner les contacts et accompagner les réseaux relationnels.

« Au début, c’était une envie assez simple, avec un groupe déjà constitué qui souhaitait aller plus loin dans son projet. La toute première étape a été de formaliser l’idée avec un vrai nom, et une orientation visuelle. Puis s’en est suivi un vrai travail de communication, l’élaboration d’un book de photos professionnelles et un évènement dédié dans un lieu atypique, avec la parution d’un article dans la presse… Je suis intervenue sur de nombreux points, de la scénarisation à la création de costumes, en passant par la prise de vidéos, la réalisation d’une plaquette, la communication sur les réseau sociaux, ainsi que la coordination de l’équipe et des partenaires. Le projet est lancé avec déjà plusieurs dates cette année, et certainement bien d’autres à suivre. »

Le but est que vous meniez à bien vos envies, en renouvelant votre panel de possibilités.

Je travaille notamment à la réalisation de trois types d’objets de motivation :

  • L’objet-support, qui rentre dans vos outils de communication. J’accompagne la réalisation de sites webs, de plaquettes de présentation, d’œuvres hybrides numériques (vidéo, son, mise en scène), mais aussi de cartes de visite, de livres et livrets, et l’utilisation des réseaux sociaux.
  • L’objet-mémoire illustre ce que vous avez déjà fait. Il est le pont entre vous et l’autre, permettant à la fois de vous renforcer de vos qualités, et de proposer ce que vous pouvez faire. Les objets-mémoire prennent les mêmes formes que l’objet-support mais n’ont pas le même usage.
  • L’objet-magique est une forme de talisman, qui prend souvent forme lors d’une rencontre. Totalement personnel, il fait partie de vos instincts, de vos croyances, de votre rapport aux énergies et au monde. J’organise des rencontres professionnelles et thématiques, mais aussi des marches en forêts, des visites insolites, des conférences. Bien que l’on soit là dans l’immatériel, ces rencontres sont de vrais « objets » car conceptualisés en amont et scénarisés.