Conscience

Être « pleinement conscient », c’est pouvoir faire le point sur soi et son parcours. Qu’est-ce qui vous pousse plus loin et vous a mené à commencer cette aventure?

« Malgré plusieurs formations, de très bons retours et une vraie intuition sur la voie à suivre, une de mes clientes a eu beaucoup de mal à passer le cap de la professionnalisation : comment se faire connaitre, comment demander de l’argent pour un service qui lui tient tant à cœur de dispenser, et par où commencer? C’est un vrai travail d’analyse marketing qui s’est mis en place, avec un ancrage dans la posture à adopter. Les débuts sont parfois difficiles, mais au fur et à mesure, tout se lance et avance. Ce n’est pas qu’un simple outil pour rassurer ou motiver, nous avons travaillé sur une mise en réseau concrète, un renforcement technique, et l’élaboration d’un univers visuel cohérent pour mieux appréhender le premier contact client. »

Il y a trois grandes clés pour s’ancrer émotionnellement dans son projet personnel :
– la première c’est savoir qui on est et où on va, en prenant conscience de nos forces principales et comment on les utilise
– la deuxième c’est d’identifier les moments-clé de faiblesse… cela peut être chez soi quand on est seul ou submergé par la famille, les problèmes personnels. Cela peut aussi être face au client, ou lors des trajets juste avant des rendez-vous importants
– la troisième clé, c’est de connaître son propre rapport à l’objet émotionnel, savoir si on est plutôt auditif, visuel, tactile, et ce qui va nous aider lors des moments-clé identifiés.

Ce parcours pour découvrir vos réponses, nous allons le faire ensemble. J’ai plusieurs outils à ma disposition. Mon intuition évidemment, mais aussi des méthodes plus formelles, parfois sous forme de questionnaires pour aboutir à un profil personnalisé, ou encore la mise en contact avec LA personne qu’il vous faut pour avancer.